Groupe regarde sur le glacier d'Aletsch © Pro Natura Zentrum Aletsch

Randonnées

La réserve naturelle, c’est un spectacle unique en son genre de la Suisse.

Au premier plan le vert sombre des arolles et, derrière, le blanc scintillant du glacier d’Aletsch. Cette immense masse de glace mais aussi la forêt d’Aletsch qui la borde, sont très particuliers.

Idées de randonnées dans la Forêt d'Aletsch

Idées de randonnées à la Forêt d'Aletsch © Pro Natura © Pro Natura
Découpure de la carte «Forêt d'Aletsch»

Rose: Vue exceptionnelle sur le Grand Glacier d’Aletsch et les Alpes valaisannes. Randonnée le long de la moraine latérale du glacier, qui s’est déposée à la fin de la dernière période glaciaire, il y a plus de 10 000 ans. Durée 1 h 10 min. Effort aucun

Violet: Aroles âgés et noueux, marais enchanteurs, casse-noix mouchetés et forêt parfumée: au coeur de la forêt d’Aletsch, découvrez la nature avec tous vos sens. Durée 1 h 30 min. Effort moyen.

Orange: Il y a 80 ans, la région du Grünsee était encore ensevelie sous la glace. De la «porte du glacier», vous aurez une vue saisissante sur le site actuel de la langue glaciaire. Durée 4 h 30 min. Effort important.

La forêt d'Aletsch

Les plus vieux arbres de Suisse

Automne à la forêt d'Aletsch © Pro Natura Zentrum Aletsch © Pro Natura Zentrum Aletsch
Automne à la forêt d'Aletsch

L’arolle, la principale essence de la forêt d’Aletsch, mérite une attention particulière. Cette espèce possède deux caractéristiques typiques: elle est, d’une part, extraordinairement résistante et, d’autre part, elle peut atteindre un âge formidablement avancé. Mais les arbres compensent cette lenteur par une longue espérance de vie. En effet, des études ont révélé que les arolles de la forêt d’Aletsch atteignent un âge minimum de 600 à 700 ans. Il est même probable que certains arolles atteignent un âge beaucoup plus avancé. La forêt d’Aletsch renferme vraiment les plus vieux arbres de Suisse.

La forêt d’Aletsch offre, pour de multiples plantes mais aussi pour de nombreux animaux, un habitat idéal. Outre les chamois, les cerfs et les chevreuils, on y rencontre surtout des écureuils, des renards, des blaireaux, des martres, des hermines, des lièvres variables et des lièvres bruns. Outre ces mammifères, plus de 60 espèces d’oiseaux ont été dénombrées dans la forêt d’Aletsch.

D'abord surexploitée, puis protégée

Le grand glacier d'Aletsch © Pro Natura Zentrum Aletsch © Pro Natura Zentrum Aletsch
Le glacier d'Aletsch à la périphérie de la résérve naturelle.

Cependant, la forêt d’Aletsch n’a pas toujours été une zone de protection. Bien au contraire, elle était exploitée autrefois pour le pâturage et la sylviculture. Tandis que le pâturage détruisait les jeunes végétaux, la sylviculture n’épargnait que les arbres les plus vieux. Il en a résulté une forêt vieillissante, aux perspectives d’avenir incertaines. Ce n’est qu’après de longues négociations avec la commune de Ried-Mörel que Pro Natura, en 1933, a pu prendre la forêt à bail pour une durée de 99 ans et la placer ensuite sous protection absolue. En 1999, la réserve a pu être agrandie par un nouveau contrat, et elle recouvre aujourd’hui une surface d’environ 410 hectares.

Depuis la forêt d'Aletsch est sous protection, le bois mort reste dans la forêt, pourrit et retourne au cycle de la nature. Il remplit de nombreuses fonctions écologiques importantes. Il abrite des mousses et des champignons, des araignées et des coléoptères, et bientôt il est à nouveau utilisé pour faire germer de jeunes pins ou mélèzes. La nouvelle vie est née.

Comportement à adopter dans la réserve

La forêt d’Aletsch est un parc naturel unique en son genre; vous êtes les bienvenus dans cette réserve naturelle!  Afin de préserver cette forêt à l’avenir également, nous vous prions de ne pas perturber la faune et la flore, et de respecter les règles.

Veuillez svp

  • ne pas quitter les chemins balisés. Marcher en dehors des chemins, c’est déranger la faune et risquer de détruire des plantes rares.
  • tenir votre chien en laisse pour éviter qu’il n’effraie les animaux sauvages et ne fasse de traces pour d’autres animaux.
  • ne pas faire de feux dans la réserve naturelle. Les foyers sauvages sont une menace pour la réserve naturelle.
  • emporter systématiquement vos déchets.
  • ne pas circuler dans la réserve (p. ex. VTT).

La réserve naturelle est placée sous protection cantonale. Conformément à l’Arrêté du Conseil d’Etat du 12 janvier 2011, les contrevenants seront punis. Nous vous remercions de votre compréhension.

Cela pourrait aussi vous intéresser

Excur­sions

La randonnée, c'est ennuyeux? Pas avec nous! Nous…

Article

La région d’Aletsch

Eiger, Mönch et Jungfrau, le Grand glacier d’Aletsch…

Article

Le brame des cerfs

Quelle impressionnante rencontre que celle d'un…

Excursion