La Forêt d’Aletsch

C’est un spectacle unique en son genre: au premier plan le vert sombre des arolles et, derrière, le blanc scintillant du glacier d’Aletsch. Cette immense masse de glace mais aussi la forêt d’Aletsch qui la borde, sont très particuliers.


Pro Natura, la plus grande organisation de protection de la nature en Suisse, a placé la forêt sous protection absolue en 1933. Depuis, cette réserve naturelle d’environ 410 hectares est visitée chaque année par 50 000 à 70 000 personnes. Le promeneur attentif peut y observer une faune et une flore très variées, y suivre les traces du glacier… et même y découvrir les plus vieux arbres de Suisse.

L’arolle: noueux, vieux et résistant
Les conditions climatiques étant relativement rudes, on rencontre surtout l’arolle et le mélèze dans la forêt d'Aletsch, tandis que l’épicéa préfère un climat plus tempéré. Divers arbres feuillus tels que le bouleau, l’aune vert et le sorbier des oiseleurs complètent la végétation de cette forêt de mélèzes et d’arolles.

L’arolle, la principale essence de la forêt d’Aletsch, mérite une attention particulière. Cette espèce possède deux caractéristiques typiques: elle est, d’une part, extraordinairement résistante et, d’autre part, elle peut atteindre un âge formidablement avancé. Les conditions de vie étant difficiles, la croissance des arolles de la forêt d’Aletsch est très lente: un arbre de 3 à 4 mètres de hauteur peut être âgé de 60 à 80 ans!

Mais les arbres compensent cette lenteur par une longue espérance de vie. En effet, des études ont révélé que les arolles de la forêt d’Aletsch atteignent un âge minimum de 600 à 700 ans. Il est même probable que certains arolles atteignent un âge beaucoup plus avancé ... La forêt d’Aletsch renferme vraiment les plus vieux arbres de Suisse.

 

Comportement à adopter dans la réserve

 

La forêt d’Aletsch est un parc naturel unique en son genre; vous êtes les bienvenus dans cette réserve naturelle!  Afin de préserver cette forêt à l’avenir également, nous vous prions de ne pas perturber la faune et la flore, et de respecter les règles. Veuillez svp

 

ne pas quitter les chemins balisés. Marcher en dehors des chemins, c’est déranger la faune et risquer de détruire des plantes rares.

 

tenir votre chien en laisse pour éviter qu’il n’effraie les animaux sauvages et ne fasse de traces pour d’autres animaux.

 

ne pas faire de feux dans la réserve naturelle. Les foyers sauvages sont une menace pour la réserve naturelle.

 

emporter systématiquement vos déchets.

 

ne pas circuler dans la réserve (p. ex. VTT).

 

La réserve naturelle est placée sous protection cantonale. Conformément à l’Arrêté du Conseil d’Etat du 12 janvier 2011, les contrevenants seront punis. Nous vous remercions de votre compréhension.